La fin des likes Instagram, Mise à jour 2019

//La fin des likes Instagram, Mise à jour 2019
Mise à jour 2019 Instagram

Il y a quelques mois déjà, Instagram faisait des tests quant à la suppression des likes. Facebook explique, cité par Gizmodo : « nous sommes en train de mener un test limité dans lequel le décompte de likes, réactions et nombre de vues vidéo sont rendus privés sur Facebook. Nous serons attentifs au retour utilisateur pour savoir si ce changement améliore l’expérience des gens ».

Après le Canada, l’Australie, c’est au tour de la France. Instagram annonce que les tests sont menés à l’échelle mondiale.

Le tweet d’Instagram ci dessus nous dit « A partir d’aujourd’hui, nous étendons notre test de comptage de likes à l’échelle mondiale. Si vous faites partie du test, vous ne verrez plus le nombre total de photos et de vidéos que vous aimez et regardez sur les photos et les vidéos postées sur Feed à moins qu’il ne s’agisse de vos propres photos et vidéos. »

Nous pouvons donc en conclure que les retours utilisateurs ont été positif, car les tests continuent d’être effectués sur d’autres marchés, notamment le marché américain qui est le marché historique d’Instagram.

Les professionnels des réseaux sociaux s’agitent car ils n’étaient pas près à voir cette mise à jour arriver aussi vite, mais plutôt courant 2020.

 

Quelles vont être les conséquences de la suppression des likes sur Instagram ?

Peu d’impact sont à prévoir pour le moment. Pour les propriétaires et auteurs de posts, les accès aux statistiques de likes, connaître le nombre de likes générés par un post seront toujours accessible.En revanche, les utilisateurs eux, ne pourront pas voir le nombre de likes.

 

Le début de la fin des vanity metrics ?

Le but de cette mise à jour est d’encourager l’interaction des utilisateurs avec le contenu de l’application basé uniquement sur l’attractivité de celui ci et non pas de « suivre la tendance ».

Une étude a été réalisée en 2018 aux Etats-Unis par le Pew Research Center  et a montré que sur les 72% des adolescents du pays à utiliser Instagram, près de 40% se sentaient obligés de ne partager que les contenus à même de susciter beaucoup de likes ou de commentaires.

L’ère d’achat de likes va donc toucher à sa fin. Avec cette mise à jour, cette stratégie devient obsolète et perd tout son sens! Finit la courses aux likes!

 

Les conséquences positives de cette mise à jour d’Instagram ?

On a compris, Instagram souhaite favoriser les contenus de bonnes qualités, peu importe les comptes. Les profils avec peu d’abonnés seront donc récompensé!

 

Comme nous montre le tweet de Jane Wonq, (qui est à l’origine initiale de la découverte), Instagram indique « Instagram est en train de tester le masquage du compteur de likes, comme indiqué dans l’application : ‘Nous voulons que vos followers se concentrent sur ce que vous partagez, pas sur le nombre de ceux qui aiment vos messages ».

 

Les conséquences négatives

Là ou ça risque de se compliquer, c’est pour les créateurs de contenus et influenceurs qui ne pourront plus facilement montrer l’impact qu’ils génèrent auprès de leur communauté pour obtenir des partenariats avec des marques.

Cependant, Instagram est conscient de cette problématique et a indiqué dans un tweet de réfléchir à un (nouveau) moyen pour eux de montrer leur valeur à leurs partenaires.

 

La course aux likes, une fraude à l’influence

De nombreux influenceurs gonflent depuis plusieurs années leurs métriques afin d’augmenter leurs nombres d’abonnées ou leurs likes sur leurs publications grâce à des robots.

 

D’après une étude d’Influence4You et de HypeAuditor 20 %  des influenceurs ont déjà achetés des followers.

 


En gonflant leurs statistiques, ils améliorent leur reach et donc leur audience.

Instagram a toujours été une plateforme axée sur les chiffres (nombres de followers, reach, likes, commentaires….) Quelle est donc la stratégie d’Instagram avec cette mise à jour ?

Est ce qu’il sera possible de choisir d’afficher ou non les likes ? Les outils payants type Hypeauditor pourront ils nous donner accès à ces informations?

Affaire à suivre….

Pas de commentaire pour l'instant.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.